Conseils à l’officine soins de support en oncologie : où se former ?

Bonjour à tous,

Je reviens vers vous pour une nouvelle série d’articles concernant les lieux où les pharmaciens d’officine peuvent aller se former s’ils sont intéressés par les soins de support en oncologie. Aujourd’hui, je vais vous parler de l’Institut Paoli-Calmettes à Marseille car j’ai déjà assisté à plusieurs de ces formations, étant proche de la région PACA. Néanmoins, la totalité des centres régionaux de lutte contre le cancer proposent des formations car cela fait partie de leurs missions centrales. Il suffit donc de se rapprocher du centre le plus proche de son lieu d’exercice.

Les Centres Régionaux de Lutte contre le Cancer :

L’Institut Paoli-Calmettes à Marseille :

J’ai assisté à de multiples reprises aux soirées de formation organisées par l’Institut dans le cadre de leur programme « Echanges Pharmaciens hospitaliers – Pharmaciens d’officine « . Ces soirées sont spécialement dédiées aux pharmaciens d’officine et portent sur des thèmes variés autour de la pathologie cancéreuse. Elles se tiennent en général le jeudi, et sont toujours animées par la pharmacienne praticien-hospitalier de l’Institut ainsi que par un autre intervenant lui aussi praticien-hospitalier spécialisé en oncologie.

La formation est d’excellente qualité bien sûr. Les intervenants sont très pédagogues et investis ; ils utilisent des supports variés (diapositives, QCM, …) ce qui  rend la formation interactive et vivante. On aimerait même que l’intervention dure plus longtemps tant on est « pris » dans le discours de l’oncologue toujours impeccable dans ses explications. La pharmacienne responsable de l’IPC vient toujours conclure l’intervention du médecin, elle apporte son regard et son point de vue pharmaceutique, ce qui est pour nous extrêmement enrichissant.
Ce que j’apprécie vraiment dans ces formations en fait, c’est qu’elles sont dispensées par des professionnels mais aussi qu’elles s’adressent à des pharmaciens réellement considérés comme des professionnels de santé. A l’IPC, on comprend que de leur point de vue, l’officinal a un rôle à jouer dans la prise en charge globale du patient et il est donc considéré comme un maillon de la chaîne. De ce fait, les formations sont pointues sur le plan technique et cela fait du bien de voir des formations adaptées à notre niveau et à nos compétences car oui on est en capacité de comprendre les mécanismes complexes impliqués dans la maladie et donc les cibles des traitements proposés.
De ce point de vue, l’IPC propose une des formations les plus qualitatives auxquelles j’ai pu assister. Je regrette, qu’il n’y ait pas plus de pharmaciens présents mais c’est à mon avis par méconnaissance du dispositif de formation proposé.

Côté pratique, en général, la formation commence vers 20h30 et s’achève vers 22h00 ou 22H30. Il y a toujours un temps prévu pour toutes les questions des participants et les intervenants se font un plaisir d’y répondre. On est toujours très bien accueilli par le personnel sur place mais aussi par les personnes responsables de l’organisation des formations en amont.

En plus du catalogue de formation assez conséquent proposé par l’Institut, il y a aussi les soirées Ville-Hôpital, les soirées HAD, …l’ensemble de l’offre est visible sur leur site en cliquant ici.

Vous l’aurez compris, assister à ses soirées est un réel plaisir  conjugué à un enrichissement important sur le plan des connaissances en matière d’oncologie. Cela ne peut qu’être bénéfique en pratique quotidienne au comptoir. Je vous les recommande vivement si le sujet vous intéresse.

A très bientôt sur le blog pour de nouveaux articles.